Que faire en cas de diarrhée ou de gastro-entérite chez le bébé / l’enfant ?

Les diarrhées de l’enfant sont souvent dues à une gastro-entérite. Le principal risque, c'est la déshydratation. Ci-dessous les bons réflexes à adopter pour soigner votre enfant et en finir au plus vite !
diarrhée-et-gastro-entérite-bébé-enfant

La diarrhée chez le bébé / enfant est le plus souvent due à des virus. Très contagieuses, elle provoque des épidémies locales. Elle peut être due à une boisson ou une nourriture contaminée, mais la plupart du temps elle survient à la suite d’un contact avec une personne malade qui transmet le virus.

Généralement bénigne, la diarrhée chez le bébé / enfant présente néanmoins un danger de déshydratation en particulier chez les enfants fragiles (les nourrissons ou les enfants présentant une maladie chronique…).

Ce qu’il faut surveille quand votre enfant / bébé a la diarrhée ou vomit

  • Le nombre de selles liquides / de vomissements. On parle de diarrhée lorsque votre bébé / enfant a des selles plus fréquentes ou plus liquides que d’habitude.
  • Le comportement de votre enfant
  • Sa température
  • Son poids : si possible, pesez-le, surtout pour les moins de 6 mois

Le conseil du pédiatre : Pour les tous petits vous pouvez obtenir un poids approximatif en vous pesant d’abord seul(e) puis avec l’enfant dans vos bras. Faites ensuite la différence.

Ce qu’il faut faire en cas de diarrhée chez le bébé / enfant

La diarrhée chez le bébé / enfant est le plus souvent due à des virus et va guérir spontanément toute seule. Aussi, bien souvent, il n’est pas nécessaire de faire d’examen des selles, ni même de donner des traitements contre la diarrhée.

Le plus important c’est de réhydrater votre enfant 💦. Il s’agit du meilleur traitement, bien plus efficace que n’importe quel médicament ! 

1er cas : votre enfant vomit beaucoup

Ne donnez pas de médicaments autres que ceux pour la fièvre et son traitement habituel s’il n’est pas possible de le différer. 

1. Commencez par le réhydrater. Donnez-lui à boire une solution de réhydratation disponible  sans ordonnances en pharmacie, type Adiaril©, Physiosalt©, Viatol© … Diluez 1 sachet dans 200 ml d’eau bien fraîche. Donnez la solution en petite quantités : quelques cuillères à café au début, puis 10 à 50 ml à la fois, toutes les 5 min s’il le faut.Vous devez proposer au moins 100 ml/kg de cette solution pendant les 4 premières heures.

Le conseil du pédiatre :

Pour que votre enfant boive bien en petites quantités (et non pas tout d’un coup, ce qui risquerait de le faire vomir) : Préparez la solution de 200 ml dans un biberon et transférez là ensuite dans différents contenants en petites quantités.

Conservez la solution au réfrigérateur (l’eau très fraîche diminue les vomissements).

Pour retrouver tous les conseils pratiques du Dr Rondeleux, lisez son article complet sur la gastro-entérite.

Si votre enfant a beaucoup vomi, il est préférable de ne pas lui donner à manger pendant 3 à 4 heures. Si vous lui donnez un aliment solide, il risque de recommencer à vomir.

2. Réalimentez le ensuite doucement. Commencez par une compote sans forcer (vous risqueriez de le regretter 😉 ) 

2ème cas (ça pourrait donc être pire) :  votre enfant ne vomit pas ou peu

  • Préparez la solution de réhydratation (type Adiaril©, Physiosalt©, Viatol©…) en diluant 1 sachet dans 200 ml d’eau minérale bien fraîche et proposez lui à volonté entre les repas
  • Proposez lui très souvent si les selles sont abondantes ou très fréquentes.
  • Poursuivez le soluté de réhydratation jusqu’à l’arrêt complet des vomissements et tant que les selles sont encore très abondantes (en quantité ou en nombre).
  • Quand le transit se normalise, vous pouvez redonner de l’eau pure. 

Dans tous les cas

  • N’hésitez pas à donner un peu de paracétamol (Doliprane® , Dafalgan®,  Dolko®…) si votre enfant a mal au ventre ou de la fièvre mal supportée.
  • Lavez les mains de toute la famille avant et après les repas. Ne partagez pas les verres, ou les couverts à table tant qu’il y a une personne atteinte. Evitez les bisous entre frères et sœurs autant que possible 🙁 .
  • Lavez-vous soigneusement les mains après avoir changer votre bébé. Nettoyez régulièrement vos sanitaires, les poignées de porte… 
  • Si vous allaitez, continuez l’allaitement maternel (même si votre bébé vomit).
  • Si votre enfant a plus de 3-4 mois et sauf circonstances particulières précisées par votre médecin, aucun régime ni changement de lait n’est nécessaire contre la diarrhée de bébé / l’enfant. Évitez juste les aliments gras et ce réputés pour donner des selles plus « liquides ». Si votre enfant a du mal à manger, offrez-lui des repas légers et plus fréquents.
  • En général, les vomissements s’arrêtent en deux ou trois jours, la diarrhée dure un peu plus longtemps.

Vous avez un doute ? Consultez un pédiatre en vidéo sur l’application May santé!
Sur May, vous pouvez consulter un pédiatre exerçant en France quand vous en avez besoin.

Lien appstorelien play store

Ce qu’il ne faut PAS faire quand votre enfant a une gastro-entérite

  • Ne donnez pas d’eau pure : elle est mal tolérée et peut augmenter la déshydratation.
  • Evidemment, pas de sodas (donc pas de coca malgré le mythe) ou autre boisson sucrée avant 18 mois.
  • Pas de médicaments autre que du paracétamol et éventuellement des antispasmodiques sans avis médical. Les anti-vomitifs peuvent être contre-indiqués selon l’âge de votre enfant et sont moins efficace qu’une réhydratation par une solution adaptée bien menée.
  • Les médicaments contre la diarrhée doivent être prescrits après avis médical. On peut éventuellement donner des probiotiques (Ultra-levure® ou Lactobacillus GG) adaptés à l’âge de l’enfant.
  • Pas d’anti-inflammatoires ((Ibuprofène, Kétoprofen : Advil®, Nurofen®, Nifluril® …). Ils sont contre-indiqués en cas de déshydratation. 

Ce qui doit vous alerter

Contactez un médecin en urgence ou amenez votre enfant à l’hôpital dans les cas suivants :

  • votre bébé a moins de 3 mois
  • persistance des vomissements
  • si votre enfant refuse de boire alors qu’il présente beaucoup de selles ou vomit
  • diarrhée importante ( + de 7 à 10 selles par jour)
  • signes de déshydratation : diminution importante des urines (absence d’urine pendant plus de 6 à 8 heures dans le cas d’un bébé et pendant plus de 8 à 10 heures dans le cas d’un enfant de 2 ans et plus), soif importante, perte de poids > 7 %, absence de larmes …Avant 12 mois, il y a un risque plus important de déshydratation, n’hésitez pas à consulter.

Comme toujours, appelez le 15 si vous constatez l’un des troubles suivants :

  • Comportement : votre enfant est mou ou somnolent, grognon, il ne se comporte pas comme d’habitude. Il dort beaucoup et est difficile à réveiller
  • Coloration : il est très pâle, ses yeux sont cernés et les globes oculaires ont l’air enfoncés, sa peau est marbrée.
  • Respiration : a du mal à respirer ou à une respiration rapide.

La gastro-entérite, dans les cas sévères, peut nécessiter que votre enfant soit hospitalisé pour être réhydraté grâce à une perfusion ou à une sonde introduite par le nez et placée dans l’estomac (sonde naso-gastrique).

Consultez un médecin, sans urgence :

  • Si votre enfant a des glaires ou du sang dans les selles, cela peut être éventuellement une diarrhée bactérienne. Le médecin fera en fonction un examen des selles.
  • Si vous ou votre enfant revenez d’un pays tropical.
  • Si la diarrhée persiste depuis plus de 5 jours

Ce qui peut vous aider à voir le bon côté des choses 😉

Sources :

Besoin de poser une question à un professionnel de santé ? 

Notre équipe est à votre disposition !

Autres articles qui peuvent vous intéresser

A la course au parent parfait, on perd toujours !

Le développement de la conscience autour de la parentalité s’accompagne parfois, malheureusement, d’une pression du “parent parfait”. Constatée (et déplorée!) par les professionnel·les de santé,

Partager l’article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin