Les conseils du Dr Rondeleux, pédiatre chez May, en cas de coup de soleil ou d’insolation

Retrouvez les conseils May en cas de coup de soleil ou d'insolation
coup de soleil insolation bébé

Les enfants sont bien plus vulnérables face au soleil que les adultes. Il faut donc être très vigilants. Si malgré vos soins votre enfant a pris un coup de soleil ou une insolation voici les conseils du Dr Rondeleux, pédiatre chez may,⁠

☀️Coups de soleil / Pour limiter la douleur et l’impact sur la peau de votre enfant : ⁠
➡️ Appliquez régulièrement une compresse ou un gant imbibée d’eau fraîche sur la zone brûlée⁠
➡️ Faites bien boire votre enfant⁠
➡️ Après le bain, hydratez la zone affectée avec une crème hydratante non parfumée⁠
➡️ Enfin, veillez à ce que les zones brûlées ne soient plus exposées au soleil jusqu’à guérison totale ⁠
-⁠
🌡️ Si votre enfant a de la fièvre, des maux de têtes ou des nausées quelques heures après une longue exposition au soleil, c’est peut-être une insolation. Dans ce cas, les réflexes à adopter sont les suivants: ⁠
➡️ Allongez votre enfant dans un endroit frais et ventilé⁠
➡️ Faites-lui boire beaucoup d’eau fraîche⁠
➡️ Faites-lui prendre régulièrement des douches tièdes pour refroidir son corps⁠
➡️ Il est inutile de donner du paracétamol ou de l’ibuprofène après une insolation. Ils ne seront pas efficaces contre la fièvre et pourront même avoir des effets indésirables. L’acide acétylsalicylique ou aspirine est contre-indiqué.⁠


Si malgré ces soins, les symptômes persistent ou se dégradent, consultez un médecin au plus vite.⁠

En matière de soleil la prévention est clé, retrouvez tous les conseils du Dr Rondeleux pour protéger efficacement votre enfant du soleil sur notre blog !⁠

Besoin de poser une question à un professionnel de santé ? 

Notre équipe est à votre disposition !

Autres articles qui peuvent vous intéresser

Le sucre chez les enfants

🍬 Le sucre et les enfants c’est une grande histoire d’amour ! Dès sa naissance, votre enfant a une préférence innée et marquée pour les

Partager l’article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin