Enfant brûlé: comment réagir et soigner mon enfant en cas de brûlure ?

La brûlure est l’accident domestique le plus classique. Votre enfant s’est brûlé ? Quand faut-il s’inquiéter ? Quel faut-il faire ? Retrouvez dans cet article les bons réflexes et premiers gestes à appliquer.
brûlure enfant bébé

La brûlure de l’enfant est l’accident domestique le plus classique. Casserole, four, fer à repasser, baignoire, … les risques de brûlure sont partout à la maison. 

Nous y sommes donc … votre enfant crie, pleure et vous comprenez qu’il s’est brûlé. Quand faut-il s’inquiéter ? Quel faut-il faire ? Retrouvez dans cet article les bons réflexes et premiers gestes à appliquer. 

Ce qui doit vous alerter en cas de brûlure chez votre enfant

Quels sont les cas graves ?

Si votre enfant s’est brûlé, et que vous êtes dans l’une des situations suivantes, pas de doute à avoir, appelez directement le 15

  • Age: votre enfant a moins de 1 an.
  • Localisation de la brûlure: visage, gorge, mains, plis de flexion, organes génitaux.
  • Taille de la brûlure: supérieur à 5% de la surface du corps (soit environ 5 mains de votre enfant) pour un enfant  de moins de 5 ans ou 10% (soit environ 10 mains) pour un enfant de plus de 5 ans. Si vous êtes bons en maths vous l’aurez compris : on considère que la paume de la main de votre enfant représente 1% de la surface du corps.
  • Aspect de la brûlure: si la peau de votre enfant est noire ou blanche et a un aspect cartonné. C’est ce qu’on appelle une brûlure du 3ème degré. 
  • Origine de la brûlure: électrique (électrocution), chimique, incendie ou explosion.

En attendant les secours, vous pouvez commencez à traiter la brûlure comme une brûlure du 2° degré (comme indiqué ci-dessous).

Si vous n’êtes pas dans l’un de ces cas

Vous pouvez alors souffler. Une brûlure n’est pour autant jamais anodine. Apportez bien les soins recommandés ci-dessous et surveillez l’évolution. 

En cas de doute ou d’aggravation, ou si la brûlure n’est pas cicatrisée au bout d’une semaine il faut consulter. 

Le conseil du pédiatre : Ne jugez pas le degré de gravité d’une brûlure selon l’intensité de la douleur de votre enfant. Une brûlure profonde peut faire assez peu mal et inversement. Juger en fonction de la douleur peut donc vous induire en erreur.

Comme toujours, appelez le 15 si vous constatez l’un des troubles suivants :

  • Comportement : votre enfant est mou ou somnolent, grognon, il ne se comporte pas comme d’habitude. Il dort beaucoup et est difficile à réveiller.
  • Coloration : il est très pâle, ses yeux sont cernés et les globes oculaires ont l’air enfoncés, sa peau est marbrée.
  • Respiration : a du mal à respirer ou a une respiration rapide. 

Ce qu’il faut faire en cas de brûlure de votre enfant

Vous êtes face à une brûlure du 1er degré (peau rouge, typiquement le coup de soleil) ou 2ème degré (peau rouge + cloques), peu étendue. Voici les premiers soins à apporter : 

  • Soustraire l’enfant de la source de chaleur
  • Retirer les vêtements de votre enfant autour de la zone brûlée. Si un vêtement colle à la peau, découper autour et surtout ne l’arrachez pas. 
  • Mettez la brûlure (éventuellement avec le vêtement collé) sous l’eau tiède (15°C) pendant au moins 15 minutes et tant que la brûlure est douloureuse. Cela permet de limiter l’extension de la brûlure.
  • Séchez en tamponnant sans frotter.
  • Soulager la douleur en donnant du paracétamol à votre enfant (Doliprane®, Dafalgan®,  Dolko®… ).
  • En cas de rougeur simple vous pouvez appliquer sur la brûlure une pommade grasse et hydratante comme de la Vaseline, Biafine® ou Flammazine® et recouvrir si besoin d’un pansement stérile qui n’adhère pas à la peau (Tulle gras).
  • Dès qu’il y une suspicion de brûlure du 2° degré : consultez.

Le conseil du pédiatre : On précise bien eau tiède et pas eau froide. Il faut également bien protéger le corps de votre enfant pendant que vous “arrosez” la brûlure. 15 minutes c’est long et si l’eau est trop froide ou si votre enfant est mal protégé, il pourrait se retrouver en situation d’hypothermie. 

Vous avez un doute ? Consultez un pédiatre en vidéo sur l’application May santé!
Sur May, vous pouvez consulter un pédiatre exerçant en France quand vous en avez besoin.

Lien appstorelien play store

Ce qu’il ne faut PAS faire

  • Enlever les vêtements ou bijoux collés à la peau.
  • Percer les cloques s’il y en a
  • Appliquer sur la brûlure de l’huile, du beurre ou tout autre produit alimentaire
  • Mettre de la Bétadine® ou de l’Éosine® sur la brûlure
  • Appliquer un pansement à la biogaze (vert)

Et avant : quels sont les bons réflexes à adopter pour  prévenir les brûlures chez l’enfant ?

Attention aux liquides chauds (causes les plus fréquentes de brûlure) 

  • la température du bain doit être à 37 °C ; ne laissez pas seul votre enfant dans le bain, il pourrait tourner le robinet d’eau chaude et se brûler ;
  • les liquides chauds dans la cuisine : rentrez les manches de casseroles vers le mur, ne laissez pas à portée de main, bouilloires, soupières, ni friteuses ;
  • les boissons trop chaudes :
    • Ne réchauffez jamais les biberons au micro-onde. 
    • Vérifiez toujours la température du lait du biberon. Agitez-le puis versez quelques gouttes sur votre avant-bras.
    • Ne laissez pas votre tasse de thé ou café bouillant sur une table basse, à portée des enfants.

Attention aux  objets avec lesquels il pourrait se brûler tels que :

  • le fer à repasser, les plaques de cuisson et les brûleurs qui restent chauds après leur arrêt ;
  • les prises électriques non sécurisées, les ampoules électriques ;
  • les produits chimiques;
  • Bannissez les rallonges électriques branchées.
  • Empêchez l’accès au four, à la cheminée, aux feux.
  • N’utilisez jamais d’alcool ou d’essence sur un barbecue.
  • Ne laissez pas de bougies, briquet ou allumettes à la portée de votre enfant.

À l’extérieur, n’exposez pas votre enfant au soleil, sa peau et ses yeux sont particulièrement fragiles.

Ce qui peut vous faire sourire 😉

Sources :

Besoin de poser une question à un professionnel de santé ? 

Notre équipe est à votre disposition !

Autres articles qui peuvent vous intéresser

Le sucre chez les enfants

🍬 Le sucre et les enfants c’est une grande histoire d’amour ! Dès sa naissance, votre enfant a une préférence innée et marquée pour les

Partager l’article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin