Eczéma et dermatite atopique chez l’enfant / bébé : comment le reconnaître ? Que faire ?

L'eczéma touche 10 à 20% des nourrisson et des petits enfants. On vous explique comment reconnaître l'eczéma et quels sont les bons traitements.
eczema bebe

L’eczéma est une maladie inflammatoire de la peau très répandue chez l’enfant et le bébé : elle touche 10 à 20% des nourrisson et des petits enfants. L’eczéma s’améliore en général quand l’enfant grandit.

Cette maladie de peau peut apparaître dès les premiers mois de vie. Elle peut-être très désagréable pour votre enfant – et donc aussi pour vous 🙁 

Comment reconnaître l’eczéma ? Quels sont les bonnes crèmes ? Comment éviter les cicatrices ? 

Comment reconnaître l’eczéma ?

L’apparition de l’eczéma se fait par poussées successives (les fameuses crises d’eczéma). 

Si vous constatez chez votre enfant / bébé : 

  • Une peau tellement sèche qu’elle en devient rugueuse (on le sent plus qu’on ne le voit).
  • Des plaques rouges en particulier sur le visage, le tronc, et partout où la peau fait des plis. 
  • Une soudaine passion pour le grattage de jour comme de nuit 

Alors, peu de doutes, c’est surement de l’eczéma. Le diagnostic par un médecin est néanmoins nécessaire. Prenez rendez-vous chez votre pédiatre pour confirmer le diagnostic. 

Vous avez un doute ? Consultez un pédiatre en vidéo sur l’application May santé!
Sur May, vous pouvez consulter un pédiatre exerçant en France quand vous en avez besoin.

Lien appstorelien play store

Ce qu’il faut faire

Votre petit bout n’arrête pas de se tortiller dans tous les sens, cela le gratte énormément ! Pas d’hésitation à avoir, il faut soigner votre enfant. Des traitements pour soulager  l’eczéma du bébé et de l’enfant existent et sont très efficaces. Les voici: 

La peau de votre enfant est sèche, il faut l’hydrater.

Pour cela, lavez le avec un savon syndet (“sans savon”) sans parfum qui ne va pas déshydrater la peau davantage. Rincez bien. Utilisez ensuite une crème émolliente non parfumée de préférence en baume comme Exomega Baume®, Lipikar Baume®, Xémose Baume®. L’opération tartinage est à répéter plusieurs fois par jour si nécessaire. 

Le conseil du pédiatre : Utilisez une crème émolliente “anti-grattage” qui diminue le prurit. Appliquez-la de préférence après le bain car elle pénètrera mieux (les pores sont alors plus ouverts !). Le traitement émollient est la base du traitement de l’eczéma du bébé. Il permet d’espacer les poussées et pourrait même protéger contre le développement des allergies en restaurant la fonction “barrière” de l’épiderme.

La peau de votre enfant est rouge : le dermocorticoïde est à priori indispensable.

C’est une crème à base de cortisone qui va soigner la peau de votre enfant / bébé et faire disparaître l’eczéma. Il faut l’appliquer une fois par jour sur les zones affectées jusqu’à disparition complète des symptômes. 

🚨 ATTENTION: On utilise en général une crème différente pour le visage et pour le corps. Pour le corps on utilise souvent du  Diprosone® Flixovate® ou Tridésonit®. Pour le visage, préconise souvent une crème moins forte comme le Locapred®.

Le conseil du pédiatre : Beaucoup de parents ont peur des crèmes à base de cortisone et les appliquent avec trop de parcimonie. En réalité la peau est davantage agressée par l’eczéma que par les dermocorticoïdes, qui sont essentiels à la guérison de l’eczéma du bébé.  

En plus du traitement, il y a quelques petites règles simples à respecter : 

  • Des bains courts (10 minutes max.) ou des douches. L’eau doit-être tiède (max 33°C) Vous pouvez tout à fait ne laver votre enfant qu’un jour sur deux, pas besoin de déshydrater davantage la peau !
  • Pas de frictions vigoureuses pour sécher votre enfant après le bain. Privilégiez de léger tapotement avec une serviette douce.
  • Mettez des sous-vêtements en coton, évitez les pressions et boutons en contact direct avec la peau de votre enfant.
  • Coupez les ongles courts et maintenez-les (le plus possible) propres pour éviter les infections 
  • Pas de contact avec les personnes souffrant d’herpès (bouton de fièvre), cela peut provoquer une surinfection chez votre enfant. 
  • Pensez à bien aérer sa chambre et à garder une température moyenne (19°C)
  • Exposez votre enfant le moins possible aux substances allergisantes ou irritantes, comme la poussière, les animaux domestiques, les parfums et les assouplissants parfumés, la laine, les tissus synthétiques, la fumée de cigarette, le froid sec, mais aussi la chaleur humide (la transpiration aggrave les lésions)…
  • Bien rincer à l’eau douce après les bains en  piscine : le chlore est agressif pour la peau …

Ce qu’il ne faut PAS faire

  • Aggraver les démangeaisons avec des vêtements qui grattent. Ce n’est pas cette fois-ci qu’on mettra le beau pull en laine tricoté par Mamie … 
  • N’utilisez pas de produits de soins contenant de l’huile d’amande douce, du blé ou de l’avoine (autre que le plantule d’avoine Rhéalba® dénué de protéines), de sésame ou autres aliments. Non seulement l’huile n’hydrate pas correctement, mais en plus ces produits peuvent provoquer plus tard des allergies alimentaires à ces aliments, en particulier aux fruits à coque.

Ce qui doit vous alerter

Un eczéma peut engendrer le développement d’infections de la peau plus graves comme l’impétigo. Ce sont généralement des infections d’origine bactérienne.

Consultez votre pédiatre rapidement si votre enfant ne réagit pas aux traitements classiques ou s’il présente l’un des symptômes suivants:

  • apparition de fièvres lors des poussées
  • une modification des lésions habituelles (suintement,croûtes, boutons purulents, voire d’une odeur désagréable)

Est-ce que mon enfant présente une “atopie” et /ou une allergie alimentaire ?

L’atopie est une prédisposition génétique à faire des maladies “allergiques” comme l’eczéma appelé aussi dermatite atopique, l’asthme, les allergies respiratoires (comme le rhume des foins ou la rhinite allergique aux acariens) et alimentaires. Si votre enfant présente de l’eczéma, il a donc plus de risque qu’un autre enfant de développer une de ces maladies. Mais ce n’est pas pour autant qu’il a forcément une allergie alimentaire ! Des tests d’allergie alimentaires ne sont pratiqués que si l’eczéma résiste à un traitement bien conduit ou s’il s’accompagne d’autres symptômes évocateurs d’allergie alimentaire (lien).

Sources :

Besoin de poser une question à un professionnel de santé ? 

Notre équipe est à votre disposition !

Autres articles qui peuvent vous intéresser

Le sucre chez les enfants

🍬 Le sucre et les enfants c’est une grande histoire d’amour ! Dès sa naissance, votre enfant a une préférence innée et marquée pour les

Partager l’article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin