La jalousie chez le bébé : comprendre et gérer ce sentiment

jalousie bébé

La jalousie chez le bébé (comme chez l’adulte), est un sentiment tout à fait normal : dans le cas d’un enfant, c’est fréquemment lié à un besoin d’attention non satisfait. Mais quelles sont les situations qui peuvent conduire votre enfant à sembler jaloux ? Et surtout, comment l’aider à gérer ce sentiment qui peut parfois le submerger ? Nous vous livrons quelques clés dans cet article. 

🔎 Les causes de jalousie chez le bébé 

Le cerveau humain est composé de plusieurs parties distinctes. Le cerveau reptilien pour les réflexes, le cerveau émotionnel et enfin le cerveau rationnel. Pendant la petite enfance, c’est le cerveau émotionnel qui domine. Votre bébé est donc submergé par ses émotions.  Le cerveau rationnel, qui amène la faculté de penser, d’analyser et de moduler ses comportements, ne se développe qu’à partir de 5 ou 6 ans. C’est pour cette raison qu’il est difficile pour un enfant de gérer son sentiment de jalousie : 

  • 💡 L’enfant est essentiellement centré sur ces besoins. Il est donc difficile pour lui de comprendre les besoins des autres (d’un petit frère ou d’une petite sœur qui réclame l’attention des parents par exemple). 
  • 💡 Le fameux « chacun son tour » n’est pas encore possible pour lui : pour ce petit être toujours dans l’action, il est quasi impossible d’attendre. 
  • 💡 Il est incapable de partager, car il ne comprend pas encore que ce n’est que temporaire.

Toute situation contraire à son désir immédiat est donc susceptible d’engendrer chez votre enfant une grande frustration et un sentiment de jalousie, qu’il s’empressera de manifester. 

🔎 Les manifestations de la jalousie chez l’enfant 

Plus il est jeune, plus il est difficile pour un enfant de mettre des mots sur ses émotions. Il y a donc peu de chances que votre enfant dise « Je suis jaloux » pour manifester sa jalousie 😉. Pour vous aider à décrypter son comportement, voici quelques réactions « classiques » d’un enfant jaloux :

  • 👶 Régresser un petit peu : faire pipi dans sa culotte, vouloir porter des couches, parler comme un bébé … Cela peut notamment être le cas, à l’arrivée d’un petit frère ou d’une petite sœur qui capte l’attention des parents
  • 😡 Avoir des comportements violents : crier, taper, mordre, casser … 

Ces comportements peuvent passer pour de la provocation, mais il n’est est rien. Avant 4 ou 5 ans, le cerveau de l’enfant est encore trop immature pour vous manipuler. Il cherche tout simplement à manifester une émotion et à attirer l’attention.

🔎 Comment aider un bébé jaloux ? 

Vous l’aurez compris, le terme de « jalousie », très péjoratif, n’est pas très pertinent pour les enfants. Derrière ce que nous adultes appelons un « enfant jaloux », il y a avant tout un enfant en manque d’attention qui l’exprime avec des comportement inadaptés. Voici quelques conseils pour aider votre enfant : 

  • 💛 Accueillir ce que ressent l’enfant avec bienveillance. Montrez-lui que ce qu’il ressent est normal et qu’il est écouté, cela le rendra plus confiant.
  • 💬 Verbaliser. Accompagnez-le pour l’aider à mettre des mots sur ce qu’il ressent, cela permet de dédramatiser la situation.
  • 🤝 Proposer des solutions. “Quand j’aurais fini de changer ton petit frère nous pourrons jouer tous les deux.” 

👉 Une question ? des difficultés ? N’hésitez pas à télécharger l’application May pour en parler avec un·e professionnel·le de santé !

Partager l'article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Une question ? Notre équipe de professionnels de santé est disponible 7j/7 de 8h à 22h sur l'app May.