Le sevrage naturel de l’allaitement

Le sevrage naturel de l’allaitement

Le sevrage naturel de l’allaitement consiste à laisser son enfant allaiter aussi longtemps qu’il le désire. Bien qu’elle réponde aux recommandations de l’OMS, cette pratique est encore très minoritaire en France. Que vous soyez tentée par le sevrage naturel ou par simple curiosité, lisez cet article pour comprendre et anticiper.

Le sevrage naturel de l’allaitement : à quel âge ? 

Comme pour l’acquisition de la marche ou de la parole, chaque enfant va à son rythme pour se sevrer de l’allaitement. Quand on laisse un enfant téter aussi longtemps qu’il le souhaite, le sevrage intervient généralement entre 2 et 6 ans (ce qui fait une fourchette large !)

Allaiter votre enfant jusqu’à 6 ans peut faire peur. Rassurez-vous, on n’allaite pas un enfant de 3 ans comme un enfant de 3 mois. Avec l’apport d’autres aliments, le besoin de téter diminue progressivement et finit par disparaître. Les enfants encore allaités à 3 ou 4 ans ne maintiennent généralement que quelques tétées par semaine pour se rassurer, en générale les soirs ou les week-ends. 

Le sevrage naturel de l’allaitement : quels bénéfices pour l’enfant ? 

Les bénéfices pour la santé de l’enfant :

Jusqu’à l’âge de 6 ans environ, le lait (maternel ou non) est un élément essentiel de l’équilibre alimentaire de l’enfant. Alors que les besoins nutritionnels de l’enfant changent, le lait produit par la mère évolue et reste ainsi adapté aux besoins de l’enfant qui grandit.

En plus de son apport nutritionnel (protéines, graisses, calcium, vitamines et énergie), le lait maternel renforce le système immunitaire de l’enfant. Les anticorps transmis par la mère via son lait contribuent ainsi à protéger l’enfant allaité, quel que soit son âge.

Les bienfaits pour le développement psychologique :  

Le sevrage naturel permet à l’enfant d’arrêter de téter quand il s’en sentira réellement prêt psychologiquement. Le but du sevrage naturel est d’accompagner son enfant dans l’acquisition de son autonomie, sans briser les liens d’attachement acquis pendant l’allaitement.

Pratiquer l’allaitement long est un outil de maternage idéal. Lorsque votre enfant se retrouve au milieu d’une tempête émotionnelle, téter l’aidera à être rassuré et à se détendre, jusqu’à ce qu’il ait la maturité émotionnelle pour faire autrement.

Nos conseils pour réussir votre projet de sevrage naturel de l’allaitement

Il est essentiel de prendre en compte les besoins de la mère

Bien que le sevrage naturel consiste à laisser votre enfant téter aussi longtemps qu’il le souhaite, cela ne signifie pas que vous devez « subir » cette situation. Il est important de ne pas nier vos propres besoins et limites.

Le sevrage naturel n’est possible que si les envies et besoins de la mère sont alignés avec ceux de l’enfant. Pour faciliter cet alignement, n’hésitez pas à en parler avec votre enfant. Si l’allaitement devient un poids pour vous, vous pouvez également initier quelques changements pour guider votre enfant vers le sevrage sans le brusquer :

  • En attendant que votre enfant vous demande le sein plutôt qu’en lui proposant
  • En proposant une solution de substitution au moment des tétées (un en-cas ou une autre activité par exemple)

Quelques clés pour vous aider à résister à la pression sociale

Malheureusement, bien souvent des femmes mettent fin à l’allaitement plus tôt que prévu à cause du regard des autres et des réflexions désobligeantes qui l’accompagnent. Réussir un allaitement long quand ce n’est pas la norme n’est pas toujours facile. Voici quelques conseils qui pourront vous aider : 

  • Ne pas prêter attention aux remarques dans la mesure du possible. C’est bien évidemment plus facile à dire qu’à faire …
  • Si vous faites l’objet de remarques désagréables, nous vous conseillons d’opter pour des endroits discrets pour allaiter en dehors de la maison et de prévoir des vêtements adaptés. Certaines mamans choisissent aussi un nom de code pour parler de la tétée avec leurs enfants …  
  • Si vous vous en sentez capable vous pouvez évidemment assumer votre choix en toute simplicité. Cela n’est pas toujours simple mais a le mérite de simplifier les choses pour votre enfant qui peut avoir des difficultés à comprendre pourquoi cette activité pourtant si satisfaisante doit rester clandestine…

Enfin, vous pouvez vous faire accompagner dans cette expérience. Se faire aider par des professionnelles peut en effet vous aider à garder le cap. Sur l’application mobile May, des consultantes en lactation sont à votre disposition 7 jours sur 7 de 8H à 22H. Nous vous proposons un accompagnement personnalisé et bienveillant pour vous guider dans le projet d’allaitement qui est le vôtre. 

Partager l'article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Une question ? Notre équipe de professionnels de santé est disponible 7j/7 de 8h à 22h sur l'app May.