Sevrage de l’allaitement : éviter le refus du biberon

Sevrage de l’allaitement : éviter le refus du biberon

Lors du sevrage de l’allaitement, votre bébé va passer du sein au biberon. Changer les habitudes d’un bébé n’est pas toujours aussi facile qu’on le souhaiterait. Dans les premiers temps du sevrage, il est possible que votre bébé refuse le biberon. Cette phase de refus, caractéristique de la période d’adaptation, est tout à fait normale et transitoire. Dans cet article, nous vous donnons les clés pour que cette transition se passe bien.

Un sevrage de l’allaitement en douceur : la clé pour éviter le refus du biberon 

La période du sevrage est une période de changements importants, tant pour votre bébé que pour vous. Pour faciliter cette transition, il est donc recommandé d’y aller progressivement. 

Pour que votre bébé accepte plus facilement le passage au biberon, nous vous conseillons de remplacer une tétée par un biberon tous les 3 jours environ. Ainsi votre poitrine produira progressivement moins de lait et votre bébé aura le temps de s’habituer à ce changement. 

Il est plus simple de commencer par supprimer la tétée de fin d’après midi, qui est généralement la tétée la moins “productive” de la journée. Les tétées qui seront supprimées en dernier sont généralement celles du matin et du soir, pour éviter de laisser trop de temps entre les tétées. Cela permet de limiter le risque d’engorgement, lié à un “trop plein” de lait dans vos seins.  

Laisser quelqu’un d’autre donner le biberon pour éviter un refus au moment du sevrage de l’allaitement

Au moment du sevrage, on conseille généralement que ce ne soit pas la mère qui donne le biberon. Idéalement, la mère ne doit pas être présente au moment du repas. Votre bébé peut en effet être perturbé par la présence de sa mère. Il aura du mal à comprendre pourquoi il n’a pas le droit à au sein alors qu’il se trouve à sa portée.

C’est donc le moment idéal pour votre conjoint⸱e de développer de nouveaux liens affectifs avec son enfant. Cela permettra de faire diversion auprès de votre bébé qui se demandera moins pourquoi il n’est pas nourri au sein. Les choses deviendront vite claires pour lui. Lorsque sa mère n’est pas là, il boit au biberon. 

Accompagner votre bébé dans le passage du sein au biberon

L’allaitement est un échange physique et émotionnel extrêmement fort entre vous et votre bébé. Il est tout à fait possible qu’il commence par refuser le biberon pour manifester son mécontentement lié à ce manque d’affection.

Nous vous recommandons dans un premier temps de parler à votre bébé, de prendre le temps de lui expliquer ce qu’il se passe. N’hésitez pas à le rassurer sur le fait que cela ne change rien à l’amour que vous lui portez.

Pour adoucir la transition pour votre bébé, vous pouvez remplacer les tétées par des moments qui vont lui apporter cette même proximité :

  • Le portage est très adapté dans cette situation. Si le portage ventral est trop “tentant” pour votre bébé, vous pouvez le porter dans le dos.
  • Les massages, câlins, ou tout autre jeu qui implique le toucher sont également une bonne alternative.  

Les alternatives au biberon

Si votre bébé boude les biberons que vous lui présentez, c’est peut-être simplement car il n’apprécie pas ce contenant. Le mode de succion est très différent de celui de l’allaitement et vient bouleverser ses repères sensitifs.

La tétine du biberon n’a ni la même odeur, ni le même goût, ni la même texture que votre sein. Même si certaines tétines se veulent très ressemblantes, il y a peu de chance que votre bébé soit dupé aussi facilement. Vous pouvez donc tenter de varier les formes de tétine, pour en trouver une qui lui conviendra.

Si aucune forme de tétine ne le satisfait, vous pouvez tenter d’autres alternatives au biberon. Certains bébés qui refusent le biberon accepterons au contraire de boire à la paille, au doigt, au gobelet, à la cuillère ou encore à la tasse à bec… Alors ne désespérez pas, une de ces solutions conviendra forcément à votre enfant. 

Faire preuve de patience et de persévérance 

Seul votre bébé décidera du moment où il acceptera de boire au biberon. Le forcer n’accélèrera pas les choses et peut même être contre productif ! Si votre bébé refuse le biberon, vous pouvez évidemment continuer à lui donner le sein tout en lui proposant systématiquement le biberon. Il finira par l’accepter.

Il est tout à fait normal de se sentir désemparé face au refus du biberon de la part de son bébé au moment du sevrage de l’allaitement. Si vous avez besoin d’aide, n’hésitez pas à demander conseils à des professionnelles de l’allaitement. Sur l’application May, des consultantes en lactation certifiée IBCLC sont disponibles pour vous accompagner tous les jours de 8H à 22H. 

Une question ? 

Notre équipe de professionnels de santé est disponible 7/7 de 8H à 22H sur l’app May.

Autres articles qui peuvent vous intéresser

Une question ? 

Notre équipe de professionnels de santé est disponible 7/7 de 8H à 22H sur l’app May.

Partager l’article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin