Engorgement pendant l’allaitement : soulager la douleur !

Douleur allaitement engorgement

Lors de l’allaitement, la douleur liée à l’engorgement est l’une des plus fréquentes. Heureusement, l’engorgement est généralement passager et se traite facilement. Dans cet article nous vous aidons à comprendre les causes de ce phénomène et vous apportons des solutions pour le soigner efficacement. 

L’engorgement pendant l’allaitement, quelle est cette douleur ? 

Certaines femmes peuvent souffrir d’engorgement au cours de l’allaitement, lors de la montée de lait ou de l’arrêt de l’allaitement, mais aussi en dehors de ces deux périodes sensibles. L’engorgement est une accumulation de lait dans les seins. Un œdème se forme du fait d’une accumulation de lait maternel et de sang notamment. Généralement, la douleur s’estompe naturellement au bout de quelques jours.

Quels sont les symptômes de l’engorgement au cours de l’allaitement ? 

L’engorgement peut se traduire par plusieurs symptômes : 

  • Les seins sont très tendus, durs et gonflés
  • Des rougeurs peuvent apparaître
  • Vos seins vous paraissent plus chauds que d’habitude 
  • L’engorgement peut entraîner la formation d’une boule dure, généralement dans le quart supérieur interne du sein
  • Il peut s’accompagner d’une légère fièvre. Si votre température dépasse 38,5° pendant plus de 24 heures consécutives, il est conseillé de consulter votre médecin.

Quelles sont les causes de l’engorgement ? 

Plusieurs facteurs peuvent être à l’origine de l’engorgement :

  • Votre bébé ne tète pas suffisamment par rapport à la quantité de lait que vous produisez. Une trop grande quantité de lait reste alors dans vos seins, d’où la sensation de « trop plein ».
  • Vous avez arrêté subitement l’allaitement. Vous continuez à produire du lait mais votre bébé ne tète plus, et vos seins se retrouvent ainsi engorgés.
  • Vous portez des vêtements trop serrés. Un soutien-gorge mal adapté ou un t-shirt trop étroit peut appliquer une pression et aggraver l’inconfort. 

Quels sont les risques de l’engorgement ? 

Dans la majorité des cas, l’engorgement se résorbe naturellement et rapidement. Néanmoins un engorgement qui dure et n’est pas soigné à temps peut engendrer des complications : 

  • L’engorgement peut rendre l’allaitement compliqué car votre bébé saisira moins aisément votre sein à cause de l’œdème. Vous risquez alors d’entrer dans un cercle vicieux. Votre bébé tète moins, donc vos seins sont engorgés, ce qui gène votre bébé pour téter …
  • A terme, si votre engorgement n’est pas soigné correctement, vous risquez de développer une mastite.

5 astuces pour éviter et soulager l’engorgement afin de diminuer la douleur lors de l’allaitement 

Le drainage des seins 

La meilleure technique pour soulager un engorgement est que votre bébé tète beaucoup ! Cela permet en effet de diminuer la quantité de lait contenue dans vos seins et ainsi de réduire la tension.

Mais il est possible que votre bébé ne tète pas assez ou tout simplement moins. Vous n’y pouvez rien et il n’est pas question de le forcer à téter au delà de ses besoins. Dans ce cas, vous pouvez drainer vos seins vous-même. Pour cela deux méthodes sont possibles : le tire-lait ou bien l’expression manuelle. Attention tout de même à ne par trop stimuler la lactation, ce qui viendrait augmenter l’œdème. Il est ainsi recommandé de privilégier l’expression manuelle.

Vérifier la position de son bébé et la bonne prise au sein 

La position de votre bébé pendant la tétée peut être la cause de votre engorgement. Il peut donc être judicieux de faire appel à une consultante en lactation, pour vérifier, et au besoin modifier votre position et celle de votre bébé pendant l’allaitement afin de trouver celle qui permette le meilleur drainage. 

Petite astuce, pour soulager la douleur liée à l’engorgement lors de l’allaitement, votre bébé peut vous aider ! En positionnant son menton sur la zone douloureuse pendant les tétées, il exercera une pression qui devrait vous soulager. 

Pratiquer la contre pression aréolaire 

La pratique de la contre pression aréolaire a deux bénéfices majeurs : 

  • Elle soulage la douleur liée à l’engorgement
  • Elle permet d’assouplir le mamelon. Il sera ainsi plus simple pour votre bébé de s’en saisir, et donc de téter correctement. 

Pour pratiquer une contre pression aréolaire, il faut placer deux ou trois doigts de chaque main proche du mamelon et presser vers la cage thoracique en maintenant la pression pendant 10 secondes. Vous pouvez ensuite répéter cette opération deux ou trois fois au même endroit, puis recommencer en tournant autour du mamelon. 

Appliquer du chaud et du froid sur vos seins

Le chaud et le froid ont chacun leurs avantages pour soulager l’engorgement et donc pour diminuer la douleur lors de l’allaitement.

Le chaud contribue à détendre la zone et facilite le drainage. Avant d’allaiter ou d’exprimer un peu de lait, prenez une douche chaude, ou placez un gant de toilette imbibé d’eau chaude sur vos seins. Vous pouvez même exprimer un peu de lait quand vous êtes sous la douche. Cela vous soulagera et facilitera l’écoulement du lait.  

Le froid permet lui, comme pour soigner une entorse, de réduire l’œdème. Vous pouvez utiliser une compresse d’hydrogel, un sac de pois congelés placé dans un linge ou encore une couche imbibée d’eau réservée au congélateur. Après une tétée, placez du froid pendant 10 minutes sur votre poitrine pour réduire l’inflammation. 

Les astuces de grand-mère peuvent aussi être efficaces 

Certaines astuces de grand-mère ont également fait leurs preuves. 

Il est par exemple prouvé scientifiquement1 que placer des feuilles de choux propres sur sa poitrine peut contribuer à réduire l’inconfort. Attention cependant à ne pas les réutiliser, et à ne pas les garder en continu sur votre poitrine. 

Vous pouvez également faire des cataplasmes d’argile verte. Ce remède permet de réduire la congestion de la poitrine. Pour cela, mélangez de l’argile verte en poudre (disponible en pharmacie ou dans certains supermarchés bio) à un peu d’eau pour former une pâte. Placez ensuite cette pâte sur vos seins et rincez quand elle commence à sécher.

Si vous avez des difficultés à soulager votre engorgement ou tout simplement des questions, n’hésitez pas à faire appel à une consultante en lactation. Sur l’application May, des consultantes en lactation certifiées IBCLC peuvent vous accompagner et vous conseiller 7 jours sur 7 de 8h à 22h.

1Boi B et al. The effectiveness of cabbage leaf application (treatment) on pain and hardness in breast engorgement and its effect on the duration of breastfeeding. JBI Libr Syst Rev. 2012;10(20):1185-1213.

Une question ? 

Notre équipe de professionnels de santé est disponible 7/7 de 8H à 22H sur l’app May.

Autres articles qui peuvent vous intéresser

Une question ? 

Notre équipe de professionnels de santé est disponible 7/7 de 8H à 22H sur l’app May.

Partager l’article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin