Le sucre chez les enfants

enfant gateau

🍬 Le sucre et les enfants c’est une grande histoire d’amour ! Dès sa naissance, votre enfant a une préférence innée et marquée pour les saveurs sucrées. Cette préférence a une valeur adaptative : elle lui permet d’être attiré et de consommer avec plaisir ce qui est bon pour lui, notamment le lait maternel qui est sucré et gras. Les premiers être humain trouvèrent les aliments sucré un avantage évolutif :  des calories, c’est à dire de l’énergie. L’attirance pour le sucre se serait ainsi inscrite dans nos gènes. Cette préférence va l’accompagner tout au long de sa croissance et va s’estomper à la fin de son adolescence, qui signe la fin de sa croissance physique. 

🍰 Malgré l’appétence de votre enfant pour le sucre et la satisfaction immédiate qu’il en tire, il est important de limiter le sucre, notamment les sucres rapides (VS lents) ajoutés (VS naturels). 

Pourquoi limiter la consommation de sucre chez les enfants ?

🍬 Parce que les enfants ont un apport en sucre souvent largement suffisant et qu’il est important de ne pas trop en ajouter :

Le sucre est déjà présent naturellement dans beaucoup d’aliments, sous différentes formes :

  • Les sucres ajoutés (betterave et cane à sucre essentiellement)
  • Les sucres naturellement présents dans les aliments (le glucose et le fructose des fruits, le lactose du lait, le glucose venant de la digestion de l’amidon du pain et des féculents …)
  • Les sucres lents (ou glucides complexes) : ils sont présents dans les céréales, les féculents, les légumes secs et le pain. 
  • Les sucres rapides (ou glucides simples) sont présents dans les fruits, les légumes, le lait et les laitages, et dans les produits sucrés (gâteaux, bonbons, …).

De plus, les sucres cachés sont nombreux (dans les yaourts aux fruits par exemple)

🍬 Bien qu’il apporte de l’énergie, l’excès de sucre peut avoir des effets nocifs et notamment :

  • Apparition de caries
  • Hyperexcitabilité
  • A termes : risque de surpoids, d’hypertension, de diabète

Quelle place pour les sucres ajoutés dans l’alimentation des enfants ?

➡️ Avant 3 ans : il est recommandé de limiter l’apport de sucre rapide ajoutés. Les gâteaux et sucreries ne devraient pas être une habitude, même si le sucre doit faire partie des saveurs proposées. 

➡️ Plus tard : on peut ajouter davantage de sucres, sans excès. Il existe de nombreuses alternatives aux différents sucres blancs et naturels, pour les plus de 3 ans : que vous pouvez utiliser sans vos gâteaux, yaourts, … :

  • Le miel : très riche en vitamine B (à ne pas utiliser avant 1 an : risque de botulisme)
  • Le sucre de fleur de coco : riche en fructose
  • Le sirop d’agave : riche en minéraux
  • Le sirop de yacon : riche en eau
  • Le sirop d’érable : riche en fer, phosphore, potassium et magnésium

Bien que ces alternatives présentent de nombreuses qualités elles restent tout de même des sucres dont il ne faut pas abuser.

C’est dans ses premières années que l’enfant construit son rapport au sucre. Lui donner de bonnes habitudes dès cet âge permet de prévenir l’addiction au sucre dont beaucoup d’adultes souffrent : habituez-le par exemple à boire de l’eau (sans sirop) quand il a soif plutôt que des sodas. 

Tout en restant raisonnable, il ne faut pas diaboliser le sucre ! Pas de quoi priver votre petit d’une part de gâteau à l’anniversaire de sa cousine 🙂

Notre conseil : modérez le sucre …

  • Sans l’interdire, ce qui le rendrait plus attrayant! 
  • Sans en faire une récompense ou l’objet de chantage (pour la même raison).

Surtout, limitez le grignotage et variez l’alimentation : ce sont les clés d’un bon équilibre alimentaire !

Partager l'article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Une question ? Notre équipe de professionnels de santé est disponible 7j/7 de 8h à 22h sur l'app May.